Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Votez pour les Trophées de l'Eau

Votez pour les Trophées de l'Eau

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Préserver le Rupt de Mad pour assurer la qualité de l'eau du robinet des 400 000 habitants desservis par le Syndicat des Eaux de la Région Messine est l'un des objectifs de la démarche MAD'IN L'EAU REINE, candidate aux  trophées de l'Eau Rhin Meuse présentée par la commission locale de l'eau du SAGE Rupt de Mad Esch Trey et menée avec la Chambre d'agriculture de Meurthe-et-Moselle.

Cette démarche rassemble de nombreux partenaires pour trouver une solution pérenne pour garantir à long terme la qualité de l'eau du Rupt de Mad (agriculteurs, chambres d'agricultures, collectivités locales de Meuse et de Meurthe et Moselle, syndicat de Madine, Metz Métropole, PNRL, agence de l'eau, services de l'Etat, SERM, Société Mosellane des Eaux….).

Le bassin versant du Rupt de Mad, cours d’eau meusien et meurthe-et-mosellan, contribue à l’alimentation en eau potable de 200 000 habitants de façon directe dont la ville de Metz, et 400 000 habitants de manière indirecte. Depuis 3 ans, les aléas climatiques et les modifications de pratiques agricoles ont engendré des pics de concentration en nitrates. Pour trouver une solution pérenne et partagée en faveur de la qualité de l’eau, une réflexion s’est engagée. Elle a été portée par un collectif d’acteurs sur les 2 départements concernés, en partie membres du SAGE : syndicat des eaux de la région messine, mosellane des eaux, communautés de communes Mad et Moselle et Côtes de Meuse Woëvre, ville de Metz, Metz Métropole, chambres d’agriculture, parc naturel régional de Lorraine, syndicat de Madine, associations, services de l’Etat. C’est autour d’ateliers, de visites de terrain que la feuille de route s’est peu à peu étoffée pour donner naissance au projet « Mad’in l’Eau Reine », expression d’une exigence commune en faveur du développement du territoire pour et par la gestion de l’eau. Dix projets ont été identifiés (certains déjà émergents ou planifiés, d’autres nouveaux). Ils sont de deux ordres : ceux prenant en charge des enjeux liés à la protection de la ressource en eau pour l’approvisionnement en eau potable (structuration de débouchés pour les produits locaux, maintien des prairies, systèmes agricoles résilients sous climat changeant…) et ceux permettant de créer des liens sociaux et territoriaux autour des enjeux d’attachement et d’attractivité, les 2 étant fortement liés.

Alors  si ce n'est déjà fait , votez jusqu'au 30 novembre 2019 sur https://www.lestropheesdeleau.fr/