Vous êtes ici : Accueil > Actualités > PLAN DE RELANCE : achats d'agro-équipements

PLAN DE RELANCE : achats d'agro-équipements

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Depuis le 4 janvier 2021, FranceAgriMer propose un nouveau dispositif d’accompagnement financier aux exploitants agricoles pour l’investissement dans des équipements nécessaires à la transition écologique. Le principe reste le même que pour le dispositif précédent : « premier arrivé-premier servi », donc préparez votre dossier rapidement.

Cet accompagnement a pour objectif de réduire (voire substituer)  ou d’améliorer l’usage des intrants (produits phytosanitaires, effluents, fertilisants).

Attention !

Les dossiers seront traités dans la limite d’une enveloppe de 135 M€ sur le principe « premier arrivé – premier servi ».

Si vous êtes intéressé, vous devez donc dès aujourd’hui vous préparer pour déposer rapidement votre dossier de demande en étant vigilant sur le matériel éligible et les pièces demandées pour que dossier soit complet :

  • un devis détaillé et chiffré par matériel, rédigé en français et non signé, avec un intitulé explicite permettant d’identifier le matériel par rapport à celui listé en annexe.
  • les statuts de la société demandeuse si la demande est portée par un nouvel installé ou un jeune agriculteur).

Dépôt des dossiers

Le dispositif d'aide estouvert du 4 janvier 2021 au 31 décembre 2022 (dans la limite des crédits disponibles). Le dépôt des dossiers sera réalisé par téléprocédure (à partir du 4 janvier 2021) via le site de FranceAgriMer.

Une seule demande peut être réalisée par exploitation mais elle peut comprendre plusieurs matériels.

Qui est concerné ?

  • Les exploitations agricoles en individuel,
  • Les GAEC, SCEA, EARL,
  • Les sociétés lors GAEC, EARL et SCEA dont l’objet est agricole,
  • Les exploitations des lycées agricoles,
  • Les entreprises de travaux agricoles,
  • Les CUMA et les GIEE lorsque ces structures sont exclusivement composées d’agriculteurs.

Quel est le montant des aides ?

Le taux de l’aide s’élève à :

 

Une majoration de 10 % est prévue pour les demandes portées par :

  • Des nouveaux installés ou jeunes agriculteurs (au moins 20 % du capital social)
  • Les CUMA

Le plafond est fixé à 40 000 euros HT (150 000 euros HT pour les CUMA) par demande (un plancher de 2 000 euros HT est également exigé).

Quels sont les matériels éligibles ?

  • Les buses permettant de réduire la dérive,
  • Les équipements d’application des produits phytosanitaires permettant de réduire la dérive de pulvérisation,
  • Les équipements de substitution à l’usage des produits phytosanitaires,
  • Le matériel d’épandage des fertilisants,
  • Le matériel de précision.

 

> Retrouvez la liste complète des matériels éligibles

Pour plus d’informations

Florian BAZIN
Conseiller Agronomie-Environnement
Tel : 03.83.93.34.82