Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Détail de l'actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Jouer la carte du local à la cantine

360 repas par jour seront dorénavant préparés à partir de 30% de produits locaux à la cantine Guy Môquet de Jarny. Le fruit d’un travail mené par la Chambre d’agriculture avec les collectivités et prestataires locaux.

« La restauration collective joue la carte du local. ». C’est par cette phrase que Jacky Zanardo, président de la Communauté de Communes Orne Lorraine Confluences a introduit mardi 17 avril la signature d’une convention de partenariat entre la collectivité, la Chambre d’agriculture, le prestataire de périscolaire les Francas, la société de restauration Innova et le Pays du Bassin de Briey. Un partenariat qui a pour objectif d’introduire 30% de produits locaux dans les 360 assiettes préparées chaque jour à la cantine Guy Môquet de Jarny. Le but de la collectivité est notamment de  développer l’économie agricole locale par l’introduction de produits locaux en circuit court dans les menus des cantines.

Une voie alternative pour l’agriculture

Un point de vue partagé Rachel Thomas, vice-présidente de la Chambre d’agriculture : « La restauration hors foyer est une part de plus en plus importante de la consommation des citoyens. La Chambre d’agriculture mobilise le plus grand nombre possible d’agriculteurs à s’engager vers cette voie alternative pour l’agriculture sur les territoires. » La Chambre d'agriculture de Meurthe-et-Moselle a en effet développé une expertise en matière d'introduction de produits de proximité en restauration collective. Elle accompagne dans leur projet toutes les collectivités qui souhaitent une alimentation en lien avec leur territoire. La Chambre d'agriculture analyse les besoins, fait un diagnostic de l'offre disponible et adaptée à la cuisine, peut proposer des scénarii d'introduction en fonction des contraintes budgétaires de la collectivité, conseille sur les cahiers des charges. Ainsi, les agriculteurs et transformateurs regroupés dans les plateformes structurées, vers la restauration collective, comme Les Fermiers Lorrains, vont dorénavant alimenter la cantine Guy Moquet. Seront ainsi accessibles différentes familles de produits légumes, volailles, fromages, lait, crème, fruits de saison... « tous garantis 100% d'origine lorraine », affirme Jacky Zenardo. Pour la première fois, le menu des enfants était 100% lorrain avec de la batavia et des carottes meusiennes, de l’émincé de porc, du fromage blanc Meurthe-et-Mosellans, et des pommes de terre et du fromage fondu mosellan. Un repas concocté par la PME alsacienne Innova restauration, dont le gérant, Jacky Bantze, rappelle l’engagement de la société à « travailler des produits bruts et valoriser les productions agricoles locales. » Une grande partie de la viande consommée répond à des certifications de qualité : « “Bleu, blanc, coeur“ pour le Porc et “Viandes du Terroir Lorrain“ pour le boeuf“ », explique Jacky Zanardo.  « Dans les fruits, il y aura bien sûr la mirabelle et la quetsche de Lorraine, ainsi que des fraises, des pommes et poires. ».

6 années de gestation

« La genèse de ce projet date de 2012 », rappelle Jean-Marc Léon, président du pays du Bassin de Briey. Un recensement des établissements de restauration collective sur le territoire du Pays est réalisé. « 80 structures sont identifiées, soit 10 000 repas/jour », affirme Jean-Marc Léon. En 2016, le projet s’inscrit dans le programme « Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte » (TEPCV)du Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer. A ce titre, le Pays a obtenu une aide financière à destination du territoire. La conception et la mise en œuvre d’un programme d’actions sont confiés à la Chambre d’agriculture et « des sites de restauration motivés sont alors identifiés. », rappelle Jean-Marc Léon. A l’image de la cantine Guy Môquet, l’élu du Pays affirme qu’ils seront « créateurs d’exemples ».