Vous êtes ici : Accueil > Actualités > INFLUENZA AVIAIRE : nouvelles mesures en 54

INFLUENZA AVIAIRE : nouvelles mesures en 54

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Suite à la mise en place d'un niveau de risque « élevé » sur l'ensemble du territoire métropolitain depuis le 5 novembre dernier et à la confirmation de présence de l'influenza aviaire en Meurthe-et-Moselle, à la suite de la découverte d'une grue cendrée confirmée positive au virus H5N1 à l'étang de Romé, en forêt de la Reine, un arrêté préfectoral interdépartemental du 27 novembre 2021 détermine une zone de contrôle temporaire dans 32 communes du département de Meurthe-et-Moselle.

Des mesures de prévention renforcées s'appliquent déjà afin de protéger les élevages de volailles. Elles s’accompagnent d’un renforcement des dispositifs de gestion de crise au sein du ministère en lien avec les services territoriaux et les professionnels. Notez également qu'un foyer d'influenza aviaire dans un élevage de volailles du Nord a été confirmé le 25/11/2021 par la Direction Générale de l'Alimentation, ce qui justifie une vigilance renforcée de chacun.

J'accède à la plaquette d'information concernant les mesures de biosécurité à mettre en œuvre ainsi que les recommandations sanitaires.

Toutes les informations sur le site de la Préfecture de Meurthe-et-Moselle

Outre ces mesures spécifiques, les mesures induites par le passage au niveau de risque « élevé », mises en place le 5 novembre, sont toujours en vigueur sur l'ensemble du territoire métropolitain, à savoir : 


        • mise à l’abri des volailles des élevages commerciaux et la claustration ou mise sous filet des basses-cours ; 

        • interdiction de l’organisation de rassemblements et de la participation des volailles originaires des territoires concernés ;

        • conditions renforcées pour le transport, l’introduction dans le milieu naturel de gibiers à plumes et l’utilisation d'appelants ;

        • interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l'arrivée de la France jusqu’au 31 mars ;

        • vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.